Les moyens de paiement

Pas de finance sans un vecteur d’achat

Etant donné qu’on vit dans une société de consommation, on ne peut se passer de différents modes de paiement qui évoluent chaque jour selon la demande. Plusieurs facteurs nous mènent à utiliser un moyen de paiement plutôt qu’un autre. Nous démontrons ici les moyens les plus utilisés : paiement en espèces, par carte bancaire, par chèque, ainsi que le virement et le prélèvement.

Le point sur les moyens de paiement

Autrefois, le paiement en espèces était le plus courant. Aujourd’hui, ce n’est plus le cas. On utilise l’argent liquide pour régler les petites transactions, mais quand il s’agit des montants plus élevés, ce moyen de paiement ne s’avère pas le plus pratique. Par conséquent, on se tourne vers d’autres instruments de paiement.

1- MasterCard et Visa sont les rois du marché

Parmi les principaux moyens de paiement, le plus utilisé est le paiement par carte bancaire. En France, la carte bancaire s’utilise plus fréquemment que le paiement en espèces. Les raisons sont évidentes : c’est simple et efficace. Porté par les leaders du marché Visa et MasterCard, on peut payer des achats dans des magasins, on peut effectuer des transactions en ligne, c’est pratique. De plus, les établissements bancaires favorisent ce type de paiement, démontrant ses bons côtés et travaillant constamment sur son système de sécurité. En ce moment, « le paiement sans contact » s’introduit de plus en plus. Cela permet aux clients d’effectuer leurs achats dans un magasin en approchant simplement la carte bancaire du terminal, sans devoir rentrer le code confidentiel.

2 – En France, on aime le paiement scriptural

L’usage de chèque comme moyen de paiement est aussi fréquent chez des particuliers que chez des entreprises. Parmi les types de chèques, le plus utilisé est le chèque de paiement. En ouvrant un compte bancaire, on a le droit au chéquier, mais on ne doit obligatoirement l’utiliser. Quand on émet un chèque, il faut bien le remplir, écrire le montant en lettres et en chiffres. Le chèque doit comporter des informations de la personne qui le rédige, y compris la signature, ainsi que le nom du bénéficiaire et la date de l’émission du chèque. On doit remarquer que ce moyen de paiement est très souvent utilisé chez des Français, mais son usage se voit baisser au profit des paiements en monnaie électronique. Le développement sur le plan technologique influence la branche bancaire.

3 – Sûr et tracé, les transfert de compte à compte

Le virement bancaire présente un instrument de paiement qui permet la transaction des moyens financiers d’un compte bancaire à un autre. Ce mode de paiement s’utilise généralement en cas des transactions de sommes importantes. Il s’agit d’un moyen fiable et sécurisé. Pour l’effectuer, il ne faut avoir qu’une donnée relative au compte sur lequel le montant serait transféré : le relevé d’identité bancaire (RIB).

4 – Le transfert automatisé

Pour faciliter le paiement des frais mensuels, on se sert généralement du prélèvement, plus précisément du prélèvement automatique. Il s’agit d’un moyen de paiement qui retire ponctuellement la somme nécessaire pour régler les dépenses. Dans la plupart des cas, il s’agit des abonnements mensuels Internet et des frais domestiques. Le titulaire du compte bancaire doit signer une autorisation de prélèvement et fournir son RIB.

Comme on peut le remarquer, divers modes de paiement nous permettent de bien gérer notre portefeuille. A vous de choisir ce qui vous convient le plus !

Auteur de l’article : vierichedouce

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *